Aller au contenu

Réguler naturellement sa tension artérielle

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. L’hypertension artérielle en est l’un des principaux facteurs de risques, avec le cholestérol et le diabète.

 

Qu’est ce que l’hypertension artérielle ?

La tension artérielle est la pression exercée par le sang dans les vaisseaux sanguins. Elle est mesurée par 2 chiffres (par exemple, 14/8), le premier représentant la pression artérielle au moment de la contraction du coeur (systole), le deuxième la pression artérielle au moment du repos du coeur (diastole). On parle d’hypertension artérielle (HTA) lorsque le premier chiffre dépasse 14 et/ou lorsque le deuxième dépasse 9, et ce de façon persistante dans le temps.

L’hypertension augmente le risque d’accident cardio-vasculaire, d’accident vasculaire cérébral, de maladie coronaire, d’insuffisance rénale, d’artérite des membres inférieurs, d’aggravation du diabète. 8 millions de personnes en France sont soignées, mais plus de 14 millions seraient concernées.

 

Quelles sont les causes de l’hypertension ?

Dans la majorité des cas, l’hypertension artérielle est dite « essentielle » car aucune cause connue n’explique son apparition. Cependant, elle est favorisée par des éléments prédisposants. La consommation excessive de sel (l’Anses recommande de ne pas dépasser la dose quotidienne de 5 g de sel) peut provoquer une augmentation du volume d’eau dans le sang et, par conséquent, l’élévation de la pression artérielle.

Une quantité trop élevée d’acides gras saturés dans l’alimentation peut avoir un impact sur le cholestérol. Ce dernier est impliqué dans la formation des plaques d’athérome (accumulation de graisse dans les artères), qui induisent un rétrécissement du calibre des artères et une hausse de la pression artérielle.

Le stress, le manque d’activité physique, l’hérédité ou bien l’âge – ce dernier conduisant de façon physiologique à la diminution de l’élasticité des parois artérielles –jouent eux aussi un rôle dans l’apparition de l’hypertension artérielle.

 

S' il est en premier lieu primordial d’adopter une bonne hygiène de vie ( arrêt du tabac, perte de poids, diminution de la consommation de sel, d’aliments gras et d’alcool, et reprise d’une activité physique) et de consulter un professionnel de santé, la nature a mis à notre disposition des solutions pour nous permettre de réguler notre tension.

 

L’ail noir fermenté pour lutter contre le vieillissement du système cardiovasculaire

L’ail noir fermenté est 4 fois plus concentré en actifs et en polyphénols que l’ail frais. Il contient un puissant antioxydant, la S-allyl-cystéine. On sait que les antioxydants contribuent à lutter contre le stress oxydatif et le vieillissement cellulaire du système cardio-vasculaire.

 

 

 

La feuille d’olivier et ses propriétés régulatrices de la pression sanguine

La feuille d’olivier est traditionnellement connue pour ses propriétés régulatrices sur la pression sanguine. Elle est riche en oleuropéine, un flavonoïde qui entretient l’élasticité du système artériel grâce à ses effets vasodilatateurs. Elle dispose par conséquent de propriétés hypotensives.

 

La piloselle pour favoriser l’élimination rénale de l’eau

L’excès de liquide dans le sang provoque l’augmentation de la volémie (volume total de sang dans l’organisme), facteur responsable de l’HTA. La piloselle est connue pour ses puissantes propriétés diurétiques, donc sa capacité à éliminer l’excès d’eau dans le sang.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter votre commentaire
Les commentaires